+d'info Appeler

M. Matar DIOP

Coordonnateur du Comité Interministériel de Lutte Contre la Drogue

Le trafic illicite et l’abus de drogue sont des fléaux mondiaux complexes aux conséquences protéiformes incommensurables.

Leur caractère transnational appelle une réponse internationale.

C’est la raison pour laquelle les Nations Unies ont adopté des instruments juridiques internationaux comme la Convention de 1961 sur les stupéfiants, celle de 1971 sur les substances psychotropes et celle de 1988 contre le trafic illicite des stupéfiants et des substances psychotropes.

MOT DU COORDONATEUR

Dans le même sillage, plusieurs initiatives internationales ont été développées dont des Déclarations politiques, des plans d’action, des sessions spéciales de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le problème mondial de la drogue.

La menace persiste encore comme en attestent les nouveaux modes opératoires, les laboratoires clandestins, le développement fulgurant des nouvelles substances psychoactives, la vente de la drogue sur internet avec l’utilisation de crypto-monnaies, le blanchiment de capitaux, les liens très étroits entre le trafic de drogue, la criminalité transnationale organisée et le terrorisme.

Il est donc impératif d’adapter sans cesse la réponse par la mise en place d’un système d‘alerte précoce, la formation spécialisée des agents de contrôle, la coordination nationale, la coopération internationale, l’échange d’informations et de renseignements, le partage d’expériences et de bonnes pratiques.

Les leviers sur lesquels il faudrait appuyer sont, entre autres, la prévention, la répression, la prise en charge médicale, la réinsertion, qu’on retrouve dans les axes du plan stratégique national de lutte contre la drogue. 

La communication occupe une place prépondérante dans le dispositif, ce qui en fait un axe transversal. C’est la raison pour laquelle une stratégie communication et un plan communication de communication ont été élaborés, de même que la plateforme internet pour accroître la connaissance des jeunes sur les produits addictifs.

Le Comité interministériel de lutte contre la drogue (CILD) a pour principales missions de définir la politique nationale de lutte le trafic illicite et l’abus de drogue et de coordonner les actions de services de l’Etat et des organisations de la société civile.

Renforcement des capacités opérationnelles des services de soins

(PLAN STRATEGIQUE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DROGUE 2021 –2025)

0

Ouvrir 3 autres centres de prise en charge intégrée des addictions (Saint Louis, Ziguinchor, Kaolack)

0

Soutenir la formation de 100 addictologues au Diplôme Universitaire d’addictologie de l’UCAD

0

Former 50 pharmaciens à l’analyse et à la détection des substances dans les fluides biologiques

0

Assurer la formation de 20 formateurs pour la décentralisation des soins en addictologie.

Présentation du comité par

M. Matar Diop Coordonnateur

Structures de prise en charge médicale

Les structures de prise en charge médicale sont les suivantes :

Centre de Santé Mentale Dalal Xel de Thiès

Centre de Santé Mentale Dalal Xel de Thiès

Statut juridique: Etablissement Secteur d’activité: Hôpitaux et cliniques Sénégal CONTACTS +221...

View Service
Service de psychiatrie et de psychopathologie médicale (CHNU de Fann)

Service de psychiatrie et de psychopathologie médicale (CHNU de Fann)

Hôpital de Soins – Centre médical et de santé Statut juridique:...

View Service
Centre de prise en charge intégrée des addictions de Dakar (CEPIAD)

Centre de prise en charge intégrée des addictions de Dakar (CEPIAD)

Statut juridique: Etablissement public Secteur d’activité: Hôpitaux et cliniques Sénégal CONTACTS...

View Service