+d'info Appeler

Plan stratégique

Plan stratégique

Présentation du Plan stratégique (2021-2025)

La première partie du Plan stratégique national de lutte contre la drogue 2021 – 2025 est relative à la situation générale du trafic illicite et de l’abus de drogue au Sénégal, avec l’évocation de la problématique, de l’analyse de la réponse et des forces, faiblesses, opportunités et menaces.

 

La deuxième partie concerne la présentation du plan stratégique, à savoir la vision, l’objectif général, les principes directeurs, les axes, le plan opérationnel, la mise en œuvre et le budget.

 

L’objectif général qui est réduire le trafic illicite et l’usage de drogues au Sénégal s’adosse sur la vision d’une société sénégalaise à l’abri de la drogue pour un développement durable et harmonieux.

 

Les six (06) principes directeurs sont :

L’engagement et leadership au plus haut niveau.

La gestion axée sur les résultats.

L’approche basée sur la santé publique et le respect des droits humains

La prise en compte de la dimension genre dans la lutte contre la drogue.

L’approche inclusive et participative.

La transparence et la redevabilité.

Ce plan stratégique est articulé autour des quatre (04) axes suivants :

Le renforcement du cadre juridique et institutionnel de lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogue.

Le renforcement des capacités des acteurs.

La réduction de l’offre et de la demande de drogues.

L’amélioration de la communication autour du dispositif national de lutte contre la drogue..

Il a été tenu compte de certains besoins exprimés par les acteurs mais aussi de la nécessité d’aligner le Plan stratégique national de lutte contre la drogue aux initiatives continentales et internationales telles que le Plan d’action de l’Union Africaine 2019 – 2023, la Déclaration politique et le Plan d’action des Nations Unies de 2009   et le Document final de la Session Spéciale de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le problème mondial de la drogue. 

 

C‘est pourquoi, de nouvelles activités ont été introduites dont :

L’enquête nationale sur le trafic illicite et l’abus de drogue.

La disponibilité des substances sous contrôle à des fins médicales et scientifiques.

La promotion de la recherche.

L’organisation d’un séminaire national sur la drogue chaque année.

La mise en place d’une plateforme de coordination opérationnelle des services de contrôle.

Le renforcement des capacités des OSC dans les régions.